Proxmox est la distribution GNU/Linux qui est utilisée abondamment sur computel.

Elle vient tout juste de passer en version 6.0, à peine une semaine après la disponibilité de Debian 10 (buster).

La distribution Proxmox est en effet basée sur debian et profite donc de nombreuses mises à jour avec cette nouvelle version.

Voici les principales:

  • pve5to6: un nouveau script de test bien pratique à lancer pour vérifier que tout est ok avant de démarrer la mise à jour
  • La kernel linux en version 5.0 provenant d’Ubuntu 19.04 (Disco)
  • corosync passe en version 3 et abandonne le multicast pour revenir à l’unicast pour la synchronisation des configurations entre les noeuds d’un cluster. Avantage: plus simple à déployer, surtout sur des serveurs dédiés hébergés où la gestion du réseau dans le datacenter ne garantissait pas toujours la disponibilité du multicast (cas par exemple chez OVH).
  • LXC passe en 3.1
  • Ceph (file système distribué) passe de la version 12 à 14 (Nautilus)
    • meilleure intégration dans l’interface web
    • activation du chiffrement avec une simple case à cocher
    • simplification de la sélection des réseaux locaux à utiliser pour le cluster ceph
  • ZFS 0.8.1
    • possibilité de chiffrement des filesystems
    • priorisation des périphériques de stockage, par exemple pour favoriser un disque rapide pour les metadonnées et petits fichiers
    • gestion du TRIM pour les SSD
    • il est désormais possible de retirer un vdev d’un pool
    • possibilité de faire des checkpoint au niveau pool (comme un snapshot global sur le pool)
  • Qemu 4.0.0
    • support de Cloudinit
    • meilleure gestion des contremesures palliant les failles de type spectre et meltdown

Déroulement des mises à jour

La mise à jour d’un noeud isolé, ne pose aucun problème particulier.

Un petit coup de pve5to6 permet de verifier que tout est ok avant de se lancer dans le grand bain du dist-upgrade

Pour les clusters, il faut procéder en plusieurs temps:

  • tout d’abord mettre à jour corosync sur l’ensemble des noeuds
  • puis mettre ensuite à jour les noeuds eux-même
  • mettre à jour ceph si il est utilisé

Les serveurs proxmox du cluster de computel ont ainsi été mis à jour en v6.0 sans aucun problème. Cela fait de bonnes bases pour démarrer le chaton !

Catégories : actus

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *